Quand tu as une blessure - Par Lucile - RUTH ET NOEMIE

Rss

Quand tu as une blessure – Par Lucile

Quand tu as une blessure, généralement tu te soignes où tu te fais soigner !
Permets à la blessure de ton cœur d’être soignée, traitée, désinfectée ; elle se transformera en cicatrice indolore.

Une blessure non soignée s’infecte et la septicémie finira par t’emporter dans le séjour des morts…

 

Laisse-moi recoudre la déchirure de ton cœur

 

Ma prière quand je suis blessée :

 

Tu es mon unique consolateur, mon unique soutien, ta présence si douce se penche si tendrement sur mon cœur blessé, meurtri par tant d’injustice, de méchanceté, d’abus.

Te voilà près de moi avec toute ta Majesté et ta Douceur.
Tes mains saisissent le battement de mon cœur, ce battement devenu malade de chagrin ; les maux de la vie ont donné à ce battement un son discordant : ton cœur crie sa douleur, complainte qui n’a pas de fin…

 

Te voilà avec ce battement malade entre tes mains, tes mains… d’où jaillissent  un rayon brillant, une lumière si pure…

Tu inondes ce battement de ce rayon divin ;  ta vie qui coule : elle insuffle un mouvement régulier : celui de ton propre cœur.

Avec minutie, tu veilles à  redonner un rythme à mon cœur souffrant : celui de ton cœur à ce battement désordonné qui m’épuise.

 

Je suis comme asphyxiée par toutes mes blessures !

Tu souffles dans les narines de mon cœur afin que l’oxygène de ta vie remplisse mes poumons telle  une vague qui me submerge et me dépose en sécurité dans tes bras d’amour.

 

Tu t’appliques à essuyer chaque larme de mon cœur.

Ma  douleur, tu la prends avec tant de bonté pour ne laisser que ta consolation. Ne reste que le souvenir sans la douleur. 

 

Voici  ta main qui recoud chaque déchirure ;  te voilà avec ton fil divin.

De ton trône,  tu déploies  ta main vers la plaie de mon cœur. Tu saisis avec tant de perfection l’aiguille d’or, si pure…

Puis,  ta main saisit  un fil d’or d’une beauté extraordinaire.

Tu avances ta main…Tu me rassures par la douceur et la chaleur de ton regard et tu commences à recoudre chaque déchirure qui a faussé le battement de mon cœur.

Couture si parfaite qui efface toute cicatrice pour faire  place à une lumière intense.

Trace royale laissée par ce fil d’or qui illumine mes plaies d’une manière si magnifique.

Tu m’interpelles avec ta voix unique.

 

Et la réponse

 

« Regarde, mon enfant bien-aimée, ce fil d’or, c’est tout ce que je suis.
Regarde-Le avec mes yeux, à l’intérieur de ce fil d’or coule le sang de mon Fils Yeshoua qui, à la croix,  t’a rachetée, guérie, délivrée de toutes souffrances : abus, injustice, manipulation, violence, insultes, rejet, terreurs, crainte, peurs, abandon…

Laisse ce fil d’or somptueux, mon Esprit en mouvement, passer dans tes plaies  avec le sang de l’Agneau,  alors que tu t’abandonnes entre mes Mains Divines.

Accueille cette couture en trois dimensions : celle du Père, du Fils et du Saint-Esprit

Accepte ma main qui vient sur ta vie. Je veux recoudre ta plaie. Laisse le sang de L’agneau, du Ressuscité, couler. Accepte ce fil d’or dans ses trois dimensions.
Mon Esprit veut illuminer ton cœur. Accepte ma main, vecteur de la guérison, accepte mon sang qui verse ma Résurrection dans tout ton être. .

La beauté de cette plaie guérie  est incroyable. Ce fil éblouit tellement. Il est si éclatant.

Ne vois-tu pas comment tes blessures deviennent un trésor dans ma main.

 

Laisse-moi te recoudre et ainsi remettre le battement de ton cœur à l’unisson du mien.

Qu’ensemble nous vivions en harmonie, sans fissures et déchirures !
Une seule mélodie alors sera dans ton cœur, celle de mon royaume.

Cette mélodie s’appelle Amour, justice, droiture, vérité, bonté, compassion, joie, patience, paix, douceur, persévérance, foi, fidélité. C’est la Mélodie selon mon cœur.

Considère :

L’importance de Mon Esprit
La beauté de Mon Esprit
La pureté de Mon Esprit
La lumière de Mon Esprit
Mon  Saint-Esprit qui amène ma guérison,  à  l’image de ce fil d’or en trois dimensions, gaine  pure et solide dans laquelle bat  le sang de mon fils Jesus.

Plus ce fil d’or opérera en toi, plus ton être deviendra lumière. Il reflètera Ma présence, pure, à travers le Nom de Jésus et par l’action du Saint-Esprit, ton Consolateur. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *