Rss

Communauté virtuelle ou alliance de coeur ?

Bienvenue à toutes celles qui rejoignent la communauté Ruth et Noémie.

Je suis heureuse de pouvoir répondre à vos messages et aux demandes que vous m’adressez par l’intermédiaire du site www.alliance-ruthetnoemie.org.

En général, je réponds personnellement par l’intermédiaire de la boite aux lettres dédiée.

Dans les premiers pas de toute relation, il existe un temps d’ajustement. Pour que vous ne soyez pas “déçue” et que nous puissions faire un bout de chemin ensemble dans de bonnes conditions et dans la lumière, il est important pour moi de repréciser dans cet article, ce que la plateforme Ruth et Noémie n’est pas.
– Un site pour faire de la publicité. (Tout au moins au départ)
– Un “point d’information” où on récupère « gratuitement » et « sans engagement » des trucs et des astuces.

L’Alliance Ruth et Noémie, c’est une communauté de cœur.
Nous travaillons ensemble à un projet, nous échangeons, nous apprenons à nous connaître pour mieux nous épauler. Nous offrons des services à des personnes réelles, pour des projets concrets.

Les conseils qui sont donnés, vous pourrez certainement les retrouver sur de multiples sites dédiés à l’écriture, mais ce que Ruth et Noémie peut vous offrir de différent, c’est un contact personnalisé, la prière et l’écoute.

Ecrire, c’est prendre des risques : celui de se dévoiler, de donner et de recevoir.

C’est pourquoi, quand je reçois une demande, je réponds par un mail personnalisé et je propose une connexion par téléphone ou Skype pour faire connaissance.

Ruth et Noémie n’est pas une “plateforme virtuelle”.

Les femmes chrétiennes sont bien plus qu’un site de ministère ou une image souriante sur un écran. Elles ont une histoire, un quotidien, des projets, des questions en suspens, des rêves aussi et des blessures secrètes.

Ce sont ces Vraies femmes qui m’intéressent et que je souhaite servir.

Les relations s’épanouissent sur le terreau de la confiance.
Il faut pour cela choisir les outils de communication adéquats.

La confiance se mérite.

Il n’est pas question de livrer son intimité à des inconnues. Mais si nous ne faisons pas un minimum d’efforts pour aller vers les autres, nous donnons raison à l’ennemi de nos âmes qui veut nous maintenir dans la peur, dans le rejet et le doute et dans une forme de solitude stérile et destructive.

Quand on porte en soi un projet d’écriture, on est vulnérable. Mais c’est le lot commun de celles qui laissent parler leur créativité en écoutant leur cœur.

Allez, les filles. A vos stylos, à vos claviers.
A bientôt d’avoir la joie de vous entendre et de vous lire. Vous le valez bien !

Comment (1)

  1. Isabelle yapi

    Je souhaite être cochée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *